Copyright ©  2019 pour Beaufort Drone / Paris - Châteauroux - Poitiers

UNE PRESTATION EN DRONE, CA VEUT DIRE QUOI EXACTEMENT  ?

Nous avons tous un bon copain qui prend quelques photos le week end avec son nouveau drone.

Cela à l'air facile, et les petits drones de loisirs sont vendus à des prix très abordables. Le résultat est souvent satisfaisant... bien que strictement interdit pour tout usage professionnel (pour les raisons évidentes évoquées ci-dessous).

Difficile donc de comprendre à quelles réalités les tarifs pratiqués par la plupart des opérateurs correspondent.

Réaliser une mission professionnelle de captation depuis les airs, nécessite la maîtrise de nombreux aspects pratiques, techniques et réglementaires, ainsi que du matériel performant.

Au-delà du temps sur site, nous mettons à disposition des appareils onéreux, un grand nombre d'accessoires, dont des jeux de batteries conséquents. Nous participons à des programmes de formation longs, que ce soit pour l'obtention de notre licence, ou pour la prise en main des logiciels spécialisés (retouches, assemblage et traitement des images). Ces logiciels professionnels coûtent très chers, et nécessitent des ordinateurs puissants pour les faire tourner. Nous passons de nombreuses heures à nous entrainer, par quasiment tous les temps, en nous adaptant à chaque type de luminosité, pour un résultat toujours professionnel, et exploitable pour vos différents supports de communication.

Notre drone performant et ultra-polyvalent est habilité à des vols horizontaux jusqu'à 1 km. Nous intervenons en zone urbaine, industrielle, et en pleine campagne.

Nous effectuons en conséquence toutes les demandes d'autorisation auprès des préfectures et autres organismes, après une étude stricte (en amont) des restrictions de vol propre à chaque lieu de captation. Les prévisions météorologiques, ondes radios et perturbations magnétiques définissent les créneaux pour une mission. Une mise à jour doit être faite la veille et le matin de la mission. Il arrive que les conditions météo tournent autour des seuils de tolérance des machines

Le télépilote doit prendre "sa" décision...

Un professionnel a le droit de voler dans des endroits interdits aux drones de loisirs, et/ou à des altitudes plus élevées.

Utiliser un drone, c'est engager à chaque instant sa responsabilité civile, pénale et matérielle, ce qui requiert évidemment une bonne assurance, qui couvrira notre client et les tiers à proximité. C'est aussi partager un espace aérien complexe, avec d'autres classes d'aéronefs, conformément aux règles de l'air.

A titre d'illustration, un petit drone professionnel d'1 kg qui tombe de 50 mètres de hauteur, touchera le sol (toute chose égale par ailleurs), à la vitesse de 31 m/s, soit 110 km/h environ. La courbe de vitesse est exponentielle...

Un télépilote de drone n'a donc pas le droit à l'erreur. Il doit préparer efficacement ses missions, prendre conscience sur place de toutes les exigences sécuritaires et les faire respecter, être bien entrainé et avoir son matériel toujours près.

Le manquement aux règles essentielles de navigation et de sécurité peut aboutir à de très lourdes amendes, des retraits de licences, des dommages matériels ou humains, et des captations qui ne répondent pas aux besoins du client.